Paris, le 28 octobre 2021Bazaarvoice, Inc, spécialiste des avis produits des consommateurs et du contenu généré par les utilisateurs (CGU*), dévoile aujourd’hui les résultats de sa nouvelle étude, qui explore les habitudes d’achat des consommateurs en Amérique du Nord, en Europe et en Australie pour la période la plus effervescente de l’année : Noël.

L’étude est basée sur une enquête menée auprès de plus de 6 000 consommateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Australie et au Canada, dont 1 000 Français. Les résultats vont permettre d’examiner de plus près l’impact de la Covid-19 sur la façon dont les consommateurs dépensent leur argent pendant les fêtes, où ils le dépensent et quels types de biens ils souhaitent acquérir.

Près de deux ans après, la période des fêtes de fin d’année s’immunise lentement contre la Covid-19

Les achats des fêtes semblent revenir à la normale. La grande majorité (90 %) des consommateurs prévoit en effet d’acheter des cadeaux de Noël cette année. 65 % d’entre eux comptent dépenser le même montant qu’avant, tandis que 9 % dépenseront même davantage.

Plus d’un quart (29 %) des personnes interrogées déclarent commencer leurs achats de Noël plus tôt cette année, tandis que 65 % ne comptent pas changer leurs habitudes. 20 % ont déjà débuté leurs achats de Noël, puisqu’ils prévoyaient de s’y atteler en octobre. Plus de la moitié (57 %) souhaite commencer en novembre, tandis que 14 % seulement disent qu’ils attendront décembre.

Les rassemblements en personne reviennent, mais les achats de Noël se feront en ligne

La période des fêtes de fin d’année sera toutefois marquée par l’essor du e-commerce induit par la pandémie. 43 % des personnes ayant l’intention d’acheter des cadeaux de Noël cette année déclarent même faire davantage d’achats en ligne qu’avant la Covid-19. Alors que 72 % des personnes interrogées indiquent avoir fait leurs achats de Noël dans un magasin physique par le passé, 67 % seulement précisent qu’elles le feront cette année, soit une baisse de 5 %.

Le tendance est inversée pour les achats en ligne : alors que 48 % des personnes interrogées rapportent avoir fait leurs achats de Noël sur le site Web d’une marque ou d’un distributeur avec livraison à domicile par le passé, 60 % ont déclaré qu’elles feraient de même cette année : c’est une augmentation de 12 %.

Avec un volume plus important que jamais d’acheteurs en ligne pour les fêtes, les marques et distributeurs doivent s’assurer d’optimiser la découverte de produits et de fournir un CGU convaincant qui aide à reproduire l’expérience en magasin. L’enjeu est de pouvoir, bien qu’en restant en ligne, se faire une idée du produit tel qu’on le ferait en magasin où on peut le toucher, le sentir et l’essayer.

L’élément le plus important que les consommateurs prévoient de prendre en compte lors de l’achat de cadeaux cette année est le rapport qualité-prix (66 %), le prix venant en second (54 %), ce qui souligne les craintes des Français au sujet de l’inflation. Lorsqu’il s’agit d’arrêter son choix entre deux cadeaux, le prix (68 %) est à nouveau le facteur qui fait pencher la balance, mais il est suivi par la qualité de la fiche produit le concernant (37 %). Les avis (36 %) et les notations (30 %) laissées par les autres consommateurs sont aussi des facteurs décisifs.

Les consommateurs sont plus nombreux à vouloir offrir des cadeaux qui feront sortir les amis et la famille de chez eux

Alors que les restrictions dues à la Covid-19 ont été ou commencent à être levées et que des événements en présentiel recommencent à avoir lieu, les consommateurs font évoluer les types de cadeaux qu’ils achètent. Ils sont davantage disposés à offrir à leurs amis et à leur famille des expériences en personne. Alors qu’ils prévoient d’acheter moins de biens physiques (vêtements, parfums, jouets) par rapport à l’année dernière (avec une baisse de 7 %), ils miseront davantage sur les expériences telles que des billets de concert et des voyages (soit une hausse de 7 %), et des services tels que des massages et des soins du visage (soit une augmentation de 6 % par rapport à 2020).

« Les achats des fêtes commencent à revenir à la “normale”, mais il est probable qu’ils soient plus axés sur le e-commerce qu’avant la pandémie », analyse Keith Nealon, PDG de Bazaarvoice. « Les courses effrénées dans les magasins physiques à l’approche de Noël sont véritablement derrière nous. La Covid a poussé les acheteurs vers les sites Internet et ils s’y retrouvent. Les marques et distributeurs doivent donc s’assurer de proposer des offres en ligne simples, efficaces et agrémentées de contenus des consommateurs pertinents, afin de leur donner la confiance nécessaire pour cliquer, remplir leurs paniers et acheter, même depuis leur canapé. »

Méthodologie de l’étude

L’étude a été commanditée par Bazaarvoice et menée en octobre 2021 par Savanta auprès de 6 011 consommateurs au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, en France (1 000 Français au total), en Allemagne et en Australie.

* Les avis et notations sur les produits, contenus photo ou vidéo ou encore questions et réponses des consommateurs à leur sujet.

À propos de Bazaarvoice

Des milliers de marques et de distributeurs parmi les plus importants au monde font confiance à la technologie, aux services et à l’expertise de Bazaarvoice pour générer du revenu, étendre leur notoriété, obtenir des informations pratiques et créer de la loyauté. Le vaste réseau mondial de Bazaarvoice, réseau de distributeurs, réseau social et de syndication, sa communauté passionnée par les produits et sa technologie déployée auprès des entreprises permettent de fournir les outils dont les marques et les distributeurs ont besoin pour créer des expériences d’achat plus intelligentes tout au long du parcours client.

www.bazaarvoice.com

Contacts de presse

Pour toutes les demandes de presse, veuillez contacter:

Lauren Venticinque

North America

Plus de presse