Paris, France, le 4 septembre 2019 — La toute dernière étude internationale de Bazaarvoice « Achats des fêtes » retrace le comportement des consommateurs pour les achats en prévision des fêtes de Noël. Ses résultats pourront aider les marques et distributeurs à bien préparer la saison 2019 à travers une analyse du comportement des consommateurs, de leurs préférences et de leurs exigences dans différents pays (France, Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis).

Des consommateurs de plus en plus friands des grandes offres promotionnelles

Les consommateurs sondés anticipent toujours plus leurs achats de fêtes : les plus précoces étant les Britanniques qui s’y mettent dès le mois de juillet.

Pour ce faire, ils profitent des marronniers promotionnels (Black Friday, soldes d’été, Prime Day, Cyber Monday, Panic Saturday…) tout au long de l’année. En France, si le mois de juillet n’est pas encore la période propice aux achats de Noël – seuls 10 % anticipant leurs dépenses contre 29 % au Royaume-Uni – les Français ne sont plus que 10 % à attendre la dernière ligne droite avant Noël pour passer en caisse.

Dans l’ensemble sur tous les marchés, 75 % des consommateurs plébiscitent ces opérations commerciales promotionnelles, seuls 25% les évitent. Ces opérations -tout droit venues du monde anglo-saxon – sont donc désormais entrées dans les mœurs.

En France, ces dernières connaissent un véritable engouement. 31 % des Français déclarent vouloir faire leurs achats de Noël rien que pendant l’opération du Black Friday et du Cyber Monday – c’est bien au-dessus de la moyenne de 25 % sur les quatre marchés considérés.

En ligne ou en magasin ? En France, le traditionnel résiste.

Sur l’ensemble des consommateurs sondés, 63 % indiquent qu’ils feront leurs achats de Noël en ligne, et 33 % en magasin.

Alors que le commerce en ligne progresse inexorablement, force est de constater que le commerce en magasin fait de la résistance. Le fait est que les achats de fêtes attirent toujours plus la clientèle vers les magasins pour l’ambiance festive qui y règne à l’approche des fêtes. Il y a donc un véritable enjeu pour les marques et distributeurs traditionnels hors ligne afin de conserver leur clientèle en magasin.

Les plus jeunes générations sont particulièrement férues des achats en ligne. Toutefois, par comparaison à leurs voisins européens et nord-américains, les Français restent sensiblement attachés au commerce traditionnel lorsqu’il s’agit d’effectuer des achats de Noël. 38 % d’entre eux préfèrent encore le commerce en magasin : c’est plus que la moyenne des autres pays (33 %). A noter, ce taux monte même à 43 % pour les hommes français, contre 35 % pour les femmes.

L’impatience des consommateurs est mise en exergue comme argument en faveur du commerce en magasin : 48 % supportent mal les délais de livraison du commerce en ligne. Mais en contrepartie, ils sont 68 % à critiquer les longues files d’attente en boutique et 58 % à vouloir éviter les étals mal rangés ou dérangés par les autres acheteurs.

Proposer une expérience omnicanale de qualité, notamment à travers le contenu généré par les consommateurs

L’étude de Bazaarvoice identifie les leviers d’action pour que les marques et distributeurs puissent attirer les consommateurs en tirant profit des points forts propres à chaque canal.

  • 58 % des sondés de l’étude disent que la commodité doit primer : avec des pratiques comme le paiement en caisse automatique, les options d’achat en ligne et de retrait en magasin…
  • Des livraisons plus rapides doivent être proposées, selon 55 % des consommateurs sondés.
  • 34 % estiment qu’il faut faire en sorte de ne pas avoir de sites Internet de vente lents ni de processus de paiement fastidieux.
  • 21 % des consommateurs estiment également devoir être divertis lors de leur expérience d’achat en magasin, avec des services spécialement conçus pour les fêtes.
  • Enfin, les recommandations produits doivent également être mises en avant pour un parcours d’achats de qualité : près d’un quart (27 %) des consommateurs sur les quatre marchés sondés estiment que les avis des clients sur les produits (avis, photos, recommandations personnalisées) doivent être utilisées par les marques si elles entendent conserver leur clientèle. Pourquoi ? Car elles permettent de prendre des décisions éclairées et de limiter les achats décevants et les retours produits.

Bruno Sireyjol, VP Sales Continental Europe chez Bazaarvoice, indique : « Alors que les consommateurs sont en quête d’authenticité et estiment que l’univers du e-commerce présente encore des lacunes à ce sujet, il y a une vraie fenêtre de tir pour les marques et distributeurs qui souhaitent se distinguer de la concurrence. Les consommateurs sont désormais en attente de contenu issus de leurs pairs (tels que des photos, avis, réponses à des questions sur les produits) à chaque étape du parcours d’achat, en ligne comme en magasin. Dans notre enquête clientèle annuelle, plus de 50 % des sondés déclarent que les avis des consommateurs dynamisent les ventes en ligne et améliorent la fidélité. On peut donc mesurer toute l’importance que les consommateurs réels – tels que vous et moi – peuvent désormais avoir dans la vie des commerçants et e-commerçants. »

Pour plus d’informations, veuillez-vous rendre sur www.bazaarvoice.com/fr/holiday-headquarters.

Méthodologie

L’étude de Bazaarvoice a été menée auprès de 2 500 consommateurs aux États-Unis (1 000 sondés) et en Europe (500 sondés en France, au Royaume-Uni et Allemagne). Les données proviennent également du réseau Bazaarvoice, récoltées auprès des sites Internet de 6 000 marques et distributeurs, au cours de l’année 2018.

A propos de Bazaarvoice

Chaque mois sur le réseau Bazaarvoice, plus d’un milliard de consommateurs génèrent, consultent et partagent du contenu généré par les consommateurs, c’est-à-dire des avis, questions et réponses et photos sur les réseaux sociaux, sur les sites de plus de 6 000 de marques et distributeurs. De la recherche et découverte produit à l’achat et la recommandation, les solutions Bazaarvoice aident les marques et distributeurs à atteindre des acheteurs potentiels, à personnaliser leurs expériences d’achats et à les conforter dans leur acte d’achat.

Bazaarvoice, dont le siège est à Austin, Texas a été fondé en 2005, avec des bureaux en Amérique du Nord, Europe et Australie. Pour plus d’information, veuillez consulter www.bazaarvoice.com.

Contacts de presse

Pour toutes les demandes de presse, veuillez contacter:

Ellie Simpson

Communications Manager EMEA

Plus de presse